Santé & Sécurité au travail

AlterMassage s’engage avec vous pour soutenir vos actions de prévention santé et sécurité au travail

Principes généraux de la santé et sécurité au travail

Tout employeur a l’obligation d’assurer la santé et la sécurité de toutes les personnes travaillant dans sa structure : salariés, stagiaires, intérimaires, etc.

Il doit aussi évaluer les risques auxquels chacun peut être exposés. Cela concerne les risques psychosociaux, risques d’accidents, de blessures, troubles musculosquelettiques, etc.

Les risques doivent être référencés chaque année dans un document officiel appelé Document Unique d’évaluation des Risques Professionnels (DUERP). Celui-ci contient un inventaire des risques, leur classement ainsi que des propositions d’actions de prévention.

L’obligation légale de résultats

L’article L. 4121-1 du Code du travail instaure une obligation légale de résultat en matière de sécurité et de protection de la santé des salariés. L’employeur est tenu d’assurer la santé mentale et physique de ses salariés.

Il doit ainsi :

  • Éviter les risques
  • Évaluer les risques ne pouvant être évités
  • Combattre les risques ne pouvant être évités
  • Adapter le travail à l’homme
  • Prendre en compte de l’état d’évolution de la technique
  • Remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l’est pas ou moins
  • Planifier la prévention
  • Prendre des mesures de protection collective
  • Donner des instructions appropriées aux travailleurs

Les principaux risques

Les risques professionnels proviennent généralement d’une activité mal maîtrisée, de postures contraignantes ou encore de l’utilisation de produits dangereux. Ainsi, ils peuvent être à l’origine de dommages corporels, de maladies, avec des effets immédiats ou à retardement.

 

 

Les risques professionnels sont classés selon leur nature

  • mécaniques : heurts, écrasement, coupures et perforations, projections, contraintes posturales, gestes répétitifs
  • physiques : vibrations, niveau sonore, température, intempéries, luminosité du lieu de travail, qualité de l’air, incendie et explosion
  • chimiques : exposition à des substances chimiques, produits gazeux, cancérigènes, mutagènes, toxiques, corrosifs, irritants, allergisants
  • biologiques : exposition à des agents infectieux et allergisants par piqûre, morsure, inhalation
  • radiologiques : existence de radiations ionisantes, de rayonnements laser, de rayonnements électromagnétiques
  • psychologiques : agression physique ou verbale, harcèlement moral ou sexuel, stress

Les principales maladies professionnelles


Les lombalgies et le burn-out sont les principales maladies professionnelles du XXIème siècle

Les lombalgies

Les lombalgies ou mal de dos et les troubles musculo-squelettiques (TMS) figurent parmi les indemnisations les plus importantes. En 2016, ils représentent un peu plus de 87 % des maladies professionnelles prises en charge par la Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie).


Le burn-out ou épuisement professionnel

En ce qui concerne les maladies professionnelles d’ordre psychique, le bilan de la Cnam « Santé travail : enjeux et actions » fait état de 10 000 affections psychiques reconnues comme accident du travail en 2016, dont 596 comme maladies professionnelles.

Une étude Cegos montre aussi que 53 % des salariés et 68% des managers déclarent subir un stress régulier et que celui-ci impacte leur état de santé.

 

Face à la prépondérance de ces maladies, il est indispensable d’apporter une information claire sur le stress et les lombalgies, de sensibiliser les collaborateurs et les manageurs.  De plus, savoir reconnaître les signes avant-coureurs permet d’éviter d’arriver à des situations impasses dont la prise en charge devient beaucoup plus lourde et compliquée.

L’importance de la prévention


Mettre en place une politique claire, concrète et diffusable

La prévention est clé pour éviter l’exposition aux risques et ainsi assurer la santé et la sécurité de ses équipes.

Afin de mettre en place des actions efficaces, l’employeur s’assure d’élaborer une politique claire, concrète et largement diffusable.

De plus, il implique tous les acteurs susceptibles de favoriser cette mise en place : les ressources humaines, la médecine du travail, les managers d’équipes et les acteurs impliqués dans l’organisation du travail (ergonomes, ingénieurs, etc.).

Il peut aussi se faire accompagner par des intervenants extérieurs (cabinet de conseil, des prestataires de bien-être et de prévention, des formateurs).

AlterMassage, soutient les entreprises dans leur démarche de prévention santé et bien-être au travail


« Mieux vaut prévenir que guérir »


Pour prévenir les risques liés aux douleurs articulaires et pour limiter le risque d’épuisement professionnel AlterMassage accompagne les entreprises dans la mise en place des actions de sensibilisation et de prévention.

La mission d’AlterMassage est la prévention et le bien-être des collaborateurs.

Ses ateliers et formations apportent des outils concrets pour favoriser l’auto-prévention.

Ses massages sont relaxants et redynamisants.

Grâce à ces trois champs d’actions, les collaborateurs prennent conscience de leur corps, de leurs tensions, de leurs douleurs et de leur niveau de stress. En même temps, ils acquièrent des gestes pratico-pratiques quotidiens pour prévenir leur stress, mieux appréhender leur état physique et émotionnel.

Ils sont ainsi plus attentifs et plus bienveillants avec eux-mêmes.